Église presbytérien St. Andrews

Les racines de la congrégation remontent à la conquête de Québec par les britanniques sur les Plaines d’Abraham en 1759. Sous la direction de l’Eglise d’Ecosse, Robert MacPherson et ses soldats du célèbre 78th Fraser Highlanders de l’Armée de James Wolfe en 1759. La congrégation a évolué sous sa direction, jusqu’à sa mort en 1765. Il a été remplacé par George Henry.

Avec le traité de 1763, et la venue de marchands de l’Ecosse et la Nouvelle-Angleterre, l’assemblée prit bientôt le statut de civil et était connu comme la Congrégation Écossaise – En relation avec l’Eglise d’Écosse.

En 1802, Alexander Spark, en réponse à une pétition signée par 148 personnes, le site de l’église actuelle a été accordée par Sa Majesté George III. C’est en 1807 que la construction débuta.

L’Eglise a été consacrée le 30 Novembre 1810, le jour de la Saint-André. Le bâtiment est resté pratiquement inchangé, sauf l’ajout s’une sacristie en 1900.

Traduction de l’auteur Source: Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *