Église Saint-Louis-de-Kamouraska

L’église, de style Néo-Renaissance, est la quatrième de l’histoire de Kamouraska. Elle fut construite de 1914 à 1916, en partie sur les murs de la précédente incendiée en février 1914. À l’intérieur, on retrouve des pièces d’argenterie remarquables comme le bénitier (1839), la lampe du sanctuaire (1840) et un buffet d’orgue façonné par Louis-Thomas Berlinguet datant de 1850. Saint Louis, roi de France, est le patron de la paroisse probablement en l’honneur de Louis Aubert de Forillon, seigneur de Kamouraska de 1700 à 1713.
Source: Kamouraska, une marée de richesse

Château Puyfromage – Bordeaux

Le Château Puyfromage

Le château est d’époque Renaissance comme le montre les fenêtres à meneaux.
La date de 1574 a été trouvée sur la poutre maîtresse de la charpente, lors de sa réfection suite à un incendie.

Visitez le site Internet du Château Puyfromage pour en connaître davantage sur leurs vignes, leurs vins, les millésimes et leur belle histoire.

Fêtes de la Nouvelle-France 2016

20e anniversaire de l’événement

Pour leur vingtième anniversaire, les Fêtes de la Nouvelle-France ont invité la population de Québec et ses visiteurs de partout dans le monde, à découvrir la diversité culturelle de l’époque et ses échos dans le monde contemporain. 

Les activités de la programmation étaient axés autour de trois objectifs : dépayser, festoyer et découvrir!

featured-image-fete-de-la-nouvelle-france

Village de Percé

PERCÉ (le panorama du Rocher Percé à partir de la halte routière est en haute définition. Zoomez dans l’image)

Percé est une ville du Québec située à la pointe de la péninsule gaspésienne en face du célèbre rocher Percé et de l’île Bonaventure au Canada. Percé s’étend sur environ trois kilomètres entre le Pic de l’Aurore et la Côte Surprise et est reconnu mondialement pour la beauté de son paysage et de son patrimoine bâti.

Percé fait partie de la MRC Le Rocher-Percé, dans la région administrative Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

Elle doit son nom au rocher Percé. Samuel de Champlain mentionne cette merveille dès 1603 sous l’appellation « Isle Percée ».

Percé est membre de l’Association des plus beaux villages du Québec.

Source: Wikipedia

Saint-Jean-Port-Joli et le Pilier-de-Pierre

SAINT-JEAN-PORT-JOLI

Village touristique incontournable, Saint-Jean-Port-Joli occupe une place bien à lui dans le paysage culturel québécois.
Authentique Mecque de la sculpture, elle témoigne du travail de trois pionniers qui ont mis ce pittoresque village sur la carte touristique du Québec dans les années trente : Médard Bourgault (sculpture), Émilie Chamard (tissage) et Eugène Leclerc (bateaux miniatures).
Situé en bordure du fleuve Saint-Laurent, près de la marina, le village se découvre sans hâte au gré des ateliers, galeries, musées et parcs qui témoignent de la place prédominante qu’occupent toujours la sculpture et les métiers d’art. Les trésors, petits et grands, se révèlent aux visiteurs, tels que l’église construite en 1779.
L’hébergement et la gastronomie y sont également bien représentés. Vous n’aurez aucun mal à trouver des restaurants, gîtes et auberges sympathiques.

Phare de Cap-Chat

TOURNÉE DES PHARES DU QUÉBEC – CAP-CHAT

Construits pour signaler la terre aux marins, certains des phares bordant le Saint-Laurent sont toujours en service. Certains sont aussi réutilisés comme attraits touristiques et même comme hébergement. Le phare de Cap-Chat permet de loger jusqu’à 16 personnes.
Voici le premier phare de cette série, le phare de Cap-Chat ainsi qu’un panorama du parc d’éoliennes de Cap-Chat.