Amerigo Vespucci à Québec – 2017

L’Amerigo Vespucci est un voilier-école italien. Il appartient à la Marina militare, la marine militaire italienne, utilisé à la formation des élèves officiers. Il est actuellement l’un des plus anciens trois-mâts carré à naviguer, le plus ancien navire-école de la marine italienne en service et un des plus grands voiliers école militaire du monde.

Le voilier porte le nom du célèbre navigateur italien Amerigo Vespucci. Il est basé à Gênes.

Source: Wikipedia

El Galeón Andalucía à Québec

El Galeón Andalucía

Le galion El Galen Andalucía mesure 170 pieds de long, jauge 495 tonnes et est une réplique en bois authentique d’un galion qui faisait la route des Indes occidentales pour le roi d’Espagne. Avec des informations sur les techniques de navigation européennes du 16ème siècle et de la technologie, ainsi que d’importantes expositions d’histoire de la Floride, El Galeón racontera l’histoire de 500 ans depuis l’arrivée de Juan Ponce de León sur la rive orientale de la Floride. St. Augustine a été nommé port américain de El Galeón.

Fêtes de la Nouvelle-France 2016

20e anniversaire de l’événement

Pour leur vingtième anniversaire, les Fêtes de la Nouvelle-France ont invité la population de Québec et ses visiteurs de partout dans le monde, à découvrir la diversité culturelle de l’époque et ses échos dans le monde contemporain. 

Les activités de la programmation étaient axés autour de trois objectifs : dépayser, festoyer et découvrir!

featured-image-fete-de-la-nouvelle-france

Parc du Cavalier du moulin

Le Parc du Cavalier-du-moulin

En 1663, Simon Denys de La Trinité fait construire un moulin sur une butte rocheuse appelée mont Carmel, à l’emplacement de l’actuel parc du Cavalier-du-Moulin. En 1693, ce moulin est intégré dans un ouvrage défensif appelé cavalier. En reportant plus à l’ouest la ligne des fortifications en 1755, le cavalier perd en même temps son moulin et sa valeur stratégique.

Un coup d’œil unique sur Vieux-Québec
Source: Ville de Québec

En attendant les grands voiliers

Dans quelques semaines, Lévis et Québec seront les hôtes de Rendez-vous 2017. La vue de la Terrasse Pierre-Dugua-de-Mons sera inoubliable.

À l’occasion du 400e anniversaire de Québec, l’historien Marcel Trudel affirme que sans Dugua de Mons, la fondation de la ville aurait été impossible.

Baie de Cap-Rouge

Baie de Cap-Rouge

La baie de Cap-Rouge est apparu à Jacques Cartier comme le lieu privilégié pour établir les premiers colons de la Nouvelle-France. En surplomb, le Parc Cartier-Roberval. On y trouve les vestiges du passages de Jacques Cartier et le général Roberval.

Église Saint-Pierre de Vienna – Peterskirche

Église Saint-Pierre de Vienne — Peterskirche

Une première église Saint-Pierre existait à l’ère carolingienne, probablement la plus ancienne de la ville avec Saint-Rupert. Elle a été fondée en 800 par Charlemagne. On construit une nouvelle église en 1137 qui sert d’église abbatiale à l’abbaye écossaise. Cette église à trois nefs et abside au sud est reconstruite au xive siècle, afin d’être orientée, et au xviie siècle.

C’est au xviiie siècle que l’église actuelle est construite. L’architecte italien Gabriele Montani dessine les plans et jette les bases des fondations, mais les plans sont modifiés par Johann Lucas von Hidebrandt en 1703. Elle est édifiée par Franz Jänggl et Francesco Martinelli et terminée en 1722. C’est la première église de Vienne à coupole baroque. Sa nef est de forme ovale, l’abside et le chœur flanqué de deux chapelles de part et d’autre forment une petite croix grecque.

La coupole est construite par Matthias Steinl et les fresques peintes par Andrea Pozzo puis par Johann Michael Rottmayr dans un style baroque exubérant, en 1713. Le maître-autel est exécuté par Antonio Galli-Bibiena, avec un tableau de Martino Altomonte.

L’église Saint-Pierre a été restaurée de 1998 à 2004. Elle est desservie par des prêtres de l’Opus Dei.

Votiv Church – Votivkirche

Vous visitez Vienne? À ne pas manquer. Les vitraux  sont d’une grande splendeur.

L’église votive de Vienne a été édifiée lors de la destruction des remparts au milieu du xixe siècle sur le Ring, le boulevard circulaire de la capitale de l’Autriche.

L’architecte de seulement 28 ans, Heinrich von Ferstel, la construisit dans un style néo-gothique en s’inspirant des églises construites 7 siècles plus tôt en France.

Elle fut érigée à l’initiative de l’archiduc Ferdinand-Maximilien (futur empereur Maximilien Ier du Mexique), frère de l’empereur François-Joseph pour commémorer l’attentat manqué contre ce dernier le 18 février 1853.

Après l’échec de l’attentat ourdi par le Hongrois János Libényi, l’archiduc appela tous les peuples de la monarchie habsbourgeoise à participer à cette souscription nationale : 300 000 sujets contribuèrent à l’érection du bâtiment.

Ses tours culminent à 99 mètres et ont limité à 98 mètres la hauteur de celle de l’hôtel de ville. Il s’agit du deuxième bâtiment religieux le plus haut de Vienne, derrière la cathédrale Saint-Étienne.

Source: Wikipedia